Nos informations Social Santé Environnement

par Prest'all Lorraine

LA VIGILANCE PARTAGEE

 

Quelle définition « simple » peut-on donner de la vigilance partagée ? La vigilance partagée est un acte solidaire. Elle consiste à être vigilant pour sa propre sécurité mais aussi pour celle des autres. La vigilance partagée signifie :

  • J’ai bien conscience que c’est un engagement
  • J’accepte d’être vigilant pour moi et pour les autres
  • J’accepte pour moi la vigilance des autres 

Pourquoi la vigilance partagée ? Depuis de nombreuses années l’entreprise s’est engagée dans une démarche de lutte contre les accidents du travail. La seule cible possible est le zéro accident. Malgré tous nos efforts, des accidents subsistent. L’amélioration passera par l’action de chacun au travers de la vigilance partagée. Nous ne sommes pas des machines. Notre « fiabilité » peut-être mise en défaut. Un moment d’inattention, par exemple, peut-être à l’origine d’un accident. Votre intervention ou celle d’un collègue peut faire la différence.

Comment inscrire cette démarche dans la durée ? Appelez chacun à témoigner de ses expériences de vigilance partagée. Quelques exemples : « Hier, un de mes collègues m’a fait remarquer que je prenais le risque de tomber en essayant d'atteindre un point de graissage, il m’a alors recommandé d’utiliser une échelle »  « Je suis intervenu auprès d’un collègue qui ne portait pas de gilet fluorescent dans la zone d’évolution des engins »… « J’ai vu mon collègue utiliser un engin alors qu’il n’avait pas de CACES ni d’autorisation ».

 

Questions - Réponses «J’ai du mal à m’occuper de ma sécurité… et il faut en plus s’occuper de celle des autres ?» Etre vigilant pour soi tout le temps est difficile. Chacun a son travail à faire ; correctement et dans les délais ! C’est précisément à cause de ces difficultés qu’il faut être solidaire. Comment faire lorsque je veux agir auprès de quelqu’un qui prend un risque ? Intervenir est un devoir. Il n’est pas nécessaire d’être directif ; mieux vaut faire réfléchir la personne en danger en lui faisant découvrir les conséquences de l’accident qu’il pourrait avoir. ( Si j’étais moi-même en situation de risque, je serais bien content de ton intervention ») Peut-on me reprocher d’intervenir si je vois quelqu’un prendre un risque ? C’est peut-être un « chef », un « client » ? La vigilance partagée est une démarche portée par la hiérarchie ; la hiérarchie n’est pas à l’abri d’un oubli, d’un instant d’inattention ! Comme tous ceux qui s’engagent dans la démarche, le chef ou le client doit accepter pour lui la vigilance des autres.

Certains ne s’impliqueront pas dans la démarche ? La vigilance partagée est un devoir. On peut la rapprocher de l’assistance à personne en danger (disposition légale). Il faut convaincre qu’il s’agit d’un acte de solidarité. Ne soyons pas indifférents ! Face au danger ne faisons pas l’autruche ! Quelles sont les conditions essentielles pour réussir la mise en œuvre de la vigilance partagée ?    

Faire adhérer le plus grand nombre.

Que chacun accepte pour soi la vigilance des autres.

Retour

Voir toutes les actualités

Nos informations Social Santé Environnement

La vigilance partagée

Pourquoi la vigilance partagée ? Depuis de nombreuses années l’entreprise s’est engagée dans une démarche de lutte contre les accidents du travail. La seule cible possible est le zéro accident...

En savoir plus...

OPERATION PARRAINAGE

Parrainez un ami et gagnez une carte cadeau d'une valeur de 50 € !
Pour cela rien de plus simple :

- Utiliser un bulletin de parrainage (directement à l'agence ou ci-dessous dans "en savoir plus")

- Votre filleul(e) se présente à l'agence avec le bulletin rempli.

- Dès votre parrainage validé, l'agence vous informe de la mise à disposition de votre carte cadeau.

Pour qu'un parrainage soit validé : Votre filleul(e) doit effectuer 150h de missions consécutives.

En savoir plus...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.